Une bougie ne perd rien en allumant une autre bougie.

Rédigé par Joseph MICACCIA - -

Les bienfaits des partages réciproques des savoirs ne sont plus à démontrer. D'ailleurs, bon nombre d'entreprises du numérique appuient leur modèle économique sur ce socle, à l'instar des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft). Et si le numérique s'est tellement développé en quelques années, c'est sans doute grâce au partage de connaissances, avant même le partage de données.

Vous avez besoin de savoir comment installer un serveur WEB ?... Ou comment faire la vidange d'huile de votre voiture ?... Ou comment faire les boutures dans votre jardin ? Pour tout savoir, le premier réflexe, c'est de se tourner vers Internet. On y trouve plein de tutoriels plus chouettes les uns que les autres, avec des explications ou des vidéos claires et détaillées. Et il y a aussi des structures pour le partage comme les SEL (Systèmes d'Echanges Locaux) et RERS (Réseaux d'Echanges Réciproques de Savoirs) auxquelles adhère même LA POSTE.

 

C'est l'époque qui veut ça, c'est tendance : le covoiturage, le coworking ou, même... le colunching... ou le skilltroc...

 

 

Pour replacer l'humain au centre des préoccupations, afin que chacun ait la satisfaction de donner quelque chose à autrui et, en même temps, à lui-même. Cela crée une source de richesses universelles puisque cela fonctionne dans les deux sens : on apprend à quelqu'un et on apprend de quelqu'un. Ainsi, chaque individu peut être tantôt émetteur, tantôt récepteur. Il s'enrichit des connaissance des autres, il enrichit les autres en partageant ses connaissance et il s'enrichit lui-même, car pour transmettre ses connaissances, il faut construire, structurer sa pensée. D'ailleurs, on a remarqué que les enfants en difficultés scolaires font des progrès considérables lorsqu’on leur demande d’aider les plus jeunes. Et une des nombreuses citations d'Albert Einstein a tout son sens ici : "Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de six ans, c'est que vous ne le comprenez pas complètement."

 

Cela est vrai indépendamment de toute considération religieuse ou philosophique et aboutit à l'entraide, levier efficace pour créer des synergies. Elle est finie l'époque où, par exemple, les tailleurs de pierres se transmettaient les secrets du métier, de père en fils.

Aujourd'hui, même les plus grands cuisiniers partagent leurs meilleurs trucs et astuces, en organisant des petits groupes pour apprendre de façon informelle et conviviale.

 

 

Et même les plus grandes entreprises s'y mettent, comme par exemple MICROSOFT qui a cédé 60 000 brevets à l'Open Innovation Network, un organisme de partage des brevets.

 

Ainsi, par le vecteur d'Internet, ce réservoir de connaissances partagées devient chaque jour plus gigantesque, alimenté par toutes les personnes qui le souhaitent, anonymes... où aussi célèbres que Thomas Pesquet, qui a eu la gentillesse de partager via les réseaux sociaux les photos qu'il a faites depuis l'espace.

 

Source: Thomas Pesquet

 

Source: Thomas Pesquet

 

Souhaitons qu'il ne s'agisse pas d'une mode, par définition éphémère.

 

 

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9seau_d%27%C3%A9changes_r%C3%A9ciproques_de_savoirs

https://lentreprise.lexpress.fr/creation-entreprise/idees-business/la-pause-dejeuner-2-0_1523155.html

https://www.channelnews.fr/microsoft-rejoint-lopen-innovation-network-et-lui-apporte-60-000-brevets-84515

https://www.nextinpact.com/brief/microsoft-rejoint-l-open-innovation-network-et-lui-offre-60-000-brevets-5899.htm

https://www.zdnet.fr/actualites/pourquoi-l-open-source-est-si-important-pour-microsoft-39864770.htm

https://www.flickr.com/photos/thom_astro/

https://colibris-nancy.fr/les-rers-quest-ce-que-cest/

https://www.asso-baussenque.fr/reseau-dechanges-reciproques-de-savoirs/

https://rerskingersheim.blogspot.com/

http://www.merci-de-rien.com/sel-rers.php

http://rersbarleduc.centres-sociaux.fr/

https://www.reussite-personnelle.fr/le-partage-et-ses-bienfaits/

http://www.rers-strasbourg.eu/Difference-entre-RERS-et-SEL

https://www.ville-kingersheim.fr/Generations/Les-adultes/Associations-et-animations/Le-Reseau-d-Echanges-Reciproques-de-Savoirs-RERS

 

 

 

Les commentaires sont fermés.